SATELLITE NN

Réutilisation et extension d'un hangar existant en site d'exposition pour le Musée de l'Air et de l'Espace au Bourget.

 

PROJET: 2014-2015, Aéroport du Bourget, Région parisienne, 360 m2, 504 000 € HT 
MO: Musée de l’Air et de l’Espace 
MOE: IPH ingénierie philippe Hennegrave (BET TCE mandataire), OPEN ENDS (architecte HMONP, spécialiste du patrimoine), EPATANT (scénographie)

Chantier réceptionné.

Inauguré le 4 juin 2015 en présence de  Monsieur Jean-Marc Todeschini, Secrétaire d’Etat aux Anciens Combattants, Son Excellence Alexandre Orlov, Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de Russie en France, Le Général d’Armée Aérienne Stéphane Abrial, Président du Conseil d’administration du musée de l’Air et de l’Espace, Madame Catherine Maunoury, Directrice du musée de l’Air et de l’Espace, Monsieur Jean-François Anière, Président de l’association Mémorial Normandie-Niemen.

Dans le cadre de la rénovation du site du Musée de l’Air et de l’Espace (MAE) au Bourget, une nouvelle collection est intégrée au fond existant: la collection Normandie Niemen. Elle regroupe des objets témoignant de l’histoire des pilotes français et des mécaniciens russes luttant sur le front soviétique pendant la seconde guerre mondiale, parmi lesquels un Yak 3 restauré (avion).
Pour créer un espace dédié à la collection, le MAE décide d’utiliser et d’agrandir le hangar adjacent au Planétarium actuellement dédié au stockage.


Patrimoine ressource : Pour optimiser le budget et répondre au calendrier très serré de la maîtrise d’ouvrage, les moyens mis en oeuvre sont basés sur le concept de réemploi des structures existantes et d’assemblage en chantier sec.
Extension rayonnante : la géométrie existante de la structure métallique poteaux-poutres rayonnant à partir de l’axe central situé au droit du Planétarium est conservée et prolongée par une nouvelle charpente métallique périphérique. Le sol (socle béton) et la toiture du volume d‘origine sont conservés en l’état et prolongés par un plancher en bois brut (planches de coffrage) et une couverture en bac-acier.
Arrimage : en lieu et place de fondations, mise en œuvre d’un ancrage ponctuel de la nouvelle structure par un système de chevilles chimiques après la réalisation d’études de résistance du sol du tarmac.
Nuages affleurant : enveloppe courbe en métal perforé (aluminium) selon un motif de nuages, qui conserve la lisibilité du volume hexagonal par transparence et donne à lire le processus de transformation.

 

SITUATION AVANT PROJET

004_MAE_photo_before004_MAE_photo_before

LE PROJET A PARTIR DU DEJA-LA

004_MAE_photo_existant_02004_MAE_photo_existant_02
017_MAE_elevations_ambiances copy017_MAE_elevations_ambiances copy
004_MAE_photo_existant_03004_MAE_photo_existant_03
103_MAE_photo copy103_MAE_photo copy
106_MAE_photo copy106_MAE_photo copy