More selected projects

MAGIE NOIRE

Réaménagement des ateliers de conservation et de restauration des oeuvres du Musée du Quai Branly.

 

PROJET: 2013-2014, Paris, Bâtiment Université du Musée du Quai Branly, 50m2, 120 000 €HT.
MO: Musée du Quai Branly
MOE:
IPH (BET mandataire), OPEN ENDS (architecte HMONP, spécialiste du patrimoine)

Chantier réceptionné.

MISSION D'OPEN ENDS :

  • Études d’avant projet (APS, APD) en dialogue étroit avec les utilisateurs des ateliers de préparation des oeuvres (expositions) et les conservateurs du musée (restauration des oeuvres)
  • Études de projet (PRO, DCE) avec un volet mobilier et ergonomie des espaces de travail. Assistance à la passation des contrats de travaux (ACT).
  • Organisation du chantier en site occupé et suivi de chantier (VISA/EXE, DET) avec présence sur site lors des opérations délicates (protection des oeuvres in-situ_peintures aborigènes en plafond des circulations) et assistance aux opérations de réception des travaux (AOR)

Quelques années à peine après son inauguration (2006), le Musée du Quai Branly fait l’objet d’une grande campagne de travaux de réaménagement et d’adaptation des bâtiments aux usages actuels.
L’architecte Jean Nouvel a conçu le musée dans son ensemble comme une oeuvre d’art en soi. Dans le bâtiment université (bâtiment existant intégré au musée), des artistes australiens ont réalisé in situ des peintures sur les murs et les plafonds des circulations. 

Scéno-graphique
Dans l’univers blanc, métallique et aseptisé du laboratoire, il est important de matérialiser le passage vers le lieu de travail salissant et bruyant des ateliers de soclage (soudure et peinture). Nous concevons des boîtes-atelier réservées au soclage, tapisées d’OSB et pressurisées pour que la poussière ne se répande pas sur les oeuvres. 
Nous nous inspirons de l’art aborigène et des expériences cubistes de Goeritz pour matérialiser des fragments, des lignes et des surfaces, qui répondent à différentes préocupations (lumière, sécurité, confort acoustique, ergonomie...). Ces géométries atypiques font exister les nouveaux espaces de travail dans le  volume existant.

 

WEBSITE_PHOTO_PAGE-v24WEBSITE_PHOTO_PAGE-v24